Sélectionner une page

L’Hygge, le secret du bonheur au Danemark

Voici comment adopter la philosophie simple qui permet aux Danois de rester à l’aise et satisfaits tout l’hiver. 6 façons de pratiquer l’hygge, le secret du bonheur au Danemark.Il n’existe pas de traduction exacte du mot danois hygge (prononcé HOO-GA), mais vous l’avez certainement déjà ressenti – peut-être en jouant à un jeu de société avec des amis par une nuit enneigée, ou en vous blottissant devant une cheminée avec une tasse de thé et un très bon livre. L’hygge a été décrit comme « le confort de l’âme » et pour les Danois – qui sont considérés comme les gens les plus heureux de la planète (malgré leurs hivers longs et rigoureux) – c’est un mode de vie, explique Meik Wiking, directeur général de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague.

Dans son « Little Book of Hygge : Danish Secrets to Happy Living » (20 dollars ; amazon.com), Wiking décrit les moyens pratiques d’adopter la philosophie du buzzy (« hygge » a été sélectionné comme mot de l’année dans les dictionnaires Oxford en 2016) et ses ingrédients clés : l’unité, la présence, l’indulgence, la relaxation et le confort. « [Hygge] est fondamentalement comme une étreinte, juste sans le toucher physique », dit-il. Il s’agit en fait de tirer le meilleur parti des petits plaisirs quotidiens, surtout quand il fait sombre et qu’il gèle dehors. Vous trouverez ci-dessous six des conseils de Wiking pour ajouter de l’hygiène à votre vie quotidienne.

Créer une atmosphère agréable

« Les Danois sont obsédés par la décoration intérieure parce que nos maisons sont le siège de notre hygiène », dit Wiking. La seule chose dont chaque maison a besoin ? Un « hyggekrog », c’est-à-dire un coin confortable où vous pourrez prendre votre café et lire votre journal. Vous pouvez également apporter l’hygiène dans votre espace grâce à la lumière des bougies, à la nature et à de riches textures. « Les Danois ressentent le besoin d’apporter toute la forêt à l’intérieur – feuilles, noix, brindilles, peaux d’animaux », dit Wiking. « Laisser courir ses doigts sur une table en bois ou une tasse en céramique chaude est une sensation très différente de celle que l’on ressent au contact d’un objet en acier, en verre ou en plastique ». En d’autres termes, le chic des cabanes en bois rond est marqué par l’hygiène.

Réservez un kit d’urgence pour vous soigner

Au lieu de rentrer à la maison après une journée particulièrement difficile et de vous retrouver devant Netflix, essayez un rituel d’autogestion de la santé qui vous permettra de mieux profiter de votre temps d’arrêt. Wiking recommande de créer un kit qui contient des objets de confort comme des bougies, du chocolat de qualité, de la tisane, une couverture douce, des chaussettes de laine chaudes, un tourne-page, ou un carnet et un stylo, ou un album photo. Toutes ces choses vous permettent de vous détendre de manière plus consciente.

Apprendre un métier

Le tricot est une super hygiène, car son rythme lent et régulier est apaisant pour beaucoup de gens, dit Wiking. Il vous aide à vous concentrer de manière détendue. Mais si vous ne pouvez pas vous voir avec des aiguilles à tricoter, il existe de nombreux autres passe-temps liés à l’hygiène. « L’artisanat en général est hygiènique, surtout si vous le faites avec un ami », dit Wiking. « C’est une chance de ralentir et de faire quelque chose de fait main. » Essayez de peindre, de faire un collage ou de matelasser pendant une nuit.

Faire un traitement d’hygiène

La nourriture hygiènique est une question de plaisir. Pensez aux biscuits, aux gâteaux et aux pâtisseries. (« Les Danois adorent les pâtisseries fraîchement cuites », dit Wiking. « Ils n’ont pas besoin d’avoir l’air professionnel. En fait, plus ils sont rustiques, mieux c’est »). Les ragoûts et les chilis, qui sont des aliments lents et riches, sont également hygiéniques. Il est encore plus hygiénique de les préparer avec ses amis et sa famille que de manger ces aliments. Wiking suggère de créer un club de cuisine au lieu d’organiser des dîners traditionnels. « Lorsque tout le monde se réunit et cuisine ensemble au lieu d’être hébergé par une seule personne, cela maximise l’hygiènes. C’est une soirée détendue et informelle », explique Wiking.

Commencez une nouvelle tradition avec des gens que vous aimez

L’unité est une grande partie du concept d’hygiène. Pour passer plus de temps avec les amis et la famille, créez une nouvelle tradition qui implique une activité d’hygiène (c’est-à-dire qui encourage tout le monde à se connecter et à se sentir à l’aise). Cela peut se traduire par l’organisation d’une soirée de jeux, la location d’un chalet, la cueillette de pommes ou une excursion au ski. « Toute activité significative qui unit le groupe permettra de resserrer les liens entre tous les participants au fil des ans », explique M. Wiking. « Hygge, c’est profiter du moment présent, mais c’est aussi une façon de planifier et de préserver le bonheur. Les Danois planifient les moments d’hygge et s’en souviennent par la suite ».

Pratiquer la gratitude

Hygiène et gratitude vont de pair. La philosophie consiste à se sentir reconnaissant pour les petites choses, comme une promenade à vélo par une belle journée, ou une tasse de chocolat chaud, ou encore regarder à nouveau son film préféré. « Les recherches montrent que les personnes qui se sentent reconnaissantes sont non seulement plus heureuses, mais aussi plus serviables et indulgentes et moins matérialistes », explique M. Wiking. « Il s’agit de savourer des plaisirs simples ».

 

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *