Sélectionner une page

Tout savoir sur les médecines douces

Les méthodes alternatives à la médecine moderne dite allopathique ont de plus en plus le vent en poupe. En effet, beaucoup de personnes ont des réticences à consommer les médicaments classiques en raison de leurs effets secondaires et parfois de dépendance.

C’est pourquoi les médecines douces connaissent un succès croissant. À tel point, qu’elles font aujourd’hui une entrée timide au sein de l’hôpital.

On les dit douces ces médecines parce qu’elles sont douces dans leurs pratiques et dans leurs effets secondaires. On fait le point !

Les médecines douces : c’est quoi ?

En effet, les médecines douces dites aussi naturelles, parallèles, alternatives considèrent l’être humain dans sa globalité. À savoir, les dimensions physiques, psychiques, sociales et spirituelles. Elles renforcent l’organisme dans son activité naturelle afin de résister aux maladies aussi bien physiques que psychiques.

Ces médecines sont nombreuses avec des théories et des pratiques très variées.  La plupart d’entre elles puisent leurs racines dans des traditions millénaires et d’autres sont plus modernes.

En complémentarité ou en substitut à des approches classiques, en prévention ou traitement, ces médecines prenant en compte le corps et l’esprit, aident à retrouver ou entretenir le bien-être.

Quelques types de médecines douces et leurs bienfaits

La sophrologie

C’est une méthode psychocorporelle qui vise à retrouver son bien-être et développer son potentiel. Ainsi, elle permet de détendre le corps et d’évacuer les tensions musculaires et mentales. Elle aide à sortir de la négativité, à mieux gérer le stress, les douleurs et les émotions.

Enfin, la sophrologie est une pratique complémentaire aux médecines classiques dites allopathiques.

La Programmation Neuro-Linguistique (PNL)

La PNL est devenue en quelques années la technique de psychologie appliquée la plus prisée. Son objectif est de vous aider à modifier vos propres schémas de pensée pour mieux vivre avec les autres et bien communiquer.

La PNL s’intéresse au comment et non au pourquoi des réactions et comportements de la personne.

L’hypnose

L’hypnose est une méthode qui permet l’accès à la partie de l’inconscient de la personne.  Au cours de la séance, le praticien fait en sorte que l’inconscient change certaines habitudes de vie.

En amenant le patient à se relaxer complètement, l’hypnose est aussi une excellente solution pour soulager de nombreux troubles d’ordre psychique. C’est le cas du stress, des névroses, de l’anxiété, des phobies…

La méditation

Avec ses nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit, la méditation, et notamment celle dite, de pleine conscience mérite d’être découverte et essayée pour votre bien-être. Durant la méditation, l’individu vise à l’introspection et à une réflexion sur lui-même. Ainsi, sa pratique permet de contrôler les émotions négatives et de recentrer son esprit.

L’acupuncture

L’acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise.  Elle consiste à poser des aiguilles sur certains points du corps où passent les méridiens énergétiques vecteurs de l’énergie vitale. Ceci afin  de réguler le bon fonctionnement des organes et de renforcer les mécanismes d’auto guérison.

Elle est utilisée contre les maux de tête, les troubles du sommeil, la baisse de la libido, la fatigue chronique, les troubles alimentaires, etc. Elle pourrait également aider à perdre du poids.

L’ostéopathie

Désormais reconnue comme une pratique paramédicale par les autorités françaises de santé, l’ostéopathie séduit de plus en plus de personnes.

L’ostéopathe utilise ses mains pour détecter les déséquilibres corporels qui sous-tendent une pathologie ou un trouble et, ensuite, les traiter par des techniques manipulatoires.

L’ostéopathie peut intervenir efficacement dans le cadre des affections suivantes, les troubles digestifs, psychologiques et musculo-squelettiques. La profession d’ostéopathe s’est largement structurée ces dernières années avec des formations diplômantes.

L’homéopathie

L’homéopathie est une méthode thérapeutique consistant à soigner les malades en employant à dose infinitésimale certains médicaments. Elle se fonde sur la « loi des similitudes » d’Hippocrate. À savoir « L’application des semblables fait passer de la maladie à la santé ».

L’avantage notable de cette méthode est que les médicaments homéopathiques, administrés par doses infinitésimales ne sont ainsi pas agressifs. C’est pourquoi ils n’entraînent pas d’effets secondaires.

 

 

Précédent

Suivant

Poster le commentaire